Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2008

La grandeur des infirmières

Comme beaucoup d'autres blogs en ce moment, je ne suis pas très présent par ici... Pourtant je suis en vacances... Et bien jusque là, je ne fais pas grand chose. Donc, forcément, ne faisant pas grand chose, je n'ai pas grand chose à raconter...

Si, je crise très fort les doigts pour que mon avion prévu vendredi pour les Canaries décolle, malgré la grève des contrôleurs aériens qui semble foutre en l'air (enfin, si je puis dire) les vacances de beaucoup de gens. Le pire dans tout ça, c'est que je n'ai pas compris le motif de la grève... Menfin, ils doivent avoir de bonnes raisons, mais j'avoue, très égoïstement, qu'avec la perspective de vacances tombant à l'eau, je ne les saisis pas.

Samedi après-midi, nous sommes allés voir ma belle soeur que j'adore à l'hôpital. Elle s'est faîte hospitaliser en urgences pour de violents maux de ventre inexpliqués. A notre arrivée, nous l'avons trouvée à l'extérieur, assise sur un banc, les lunettes de soleil vissées sur sa tête, fumant sa clope en profitant du soleil. Dans sa chambre, ils lui ont trouvé une coloc mamy espagnole, qui a reçu la visite au bas mot d'une vingtaine de personnes qui paraient très très fort... Je me demande bien pourquoi les gens, déjà affaiblis et inquiets par la maladie, ne peuvent pas toujours bénéficier d'une chambre seule avec un peu d'intimité. Et puis, alors que nous attendions pour discuter avec une infirmière dans le couloir, nous avons assisté à une scène très difficile, deux dames qui se sont effondrés en larmes en entendant que pour une personne chère à leur coeur, la fin était proche. L'infirmière, qui jusque là courait partout dans tous les sens, a pris le temps de tenir le bras de l'une d'elles, de frotter le dos de l'autre, avec un regard qui montrait à la fois la compassion et la compréhension. Je me suis senti mal d'avoir assisté à ça... le sentiment de voler encore une fois une intimité ou d'être malgré moi un voyeur. Et puis cette scène m'a fait faire un grand bond en arrière dans ma mémoire, dans des recoins que je pensais avoir bien enfoui.

Il fût un temps où je voulais travailler dans le milieu médical ou para médical. Encore aujourd'hui, si je devais me recycler ou changer de voie, je me dis que je passerais bien le concours d'entrée en école de soins infirmiers. Mais aurais-je été - ou serais-je - à la hauteur ? Car par delà la technicité des gestes, il y'a quelque chose, qui, à mon avis, ne s'apprend pas.

Sur ces questions qui me trottent dans la tête, je vais égoïstement encore une fois, retourner à la préparation de mes valises. Ne pas oublier de prendre le fameux caleçon rose. Et si vous êtes sage, vous aurez ptet une photo. Et pour la petite histoire, et bien sachez que j'ai commandé ce matin sur aussiebum.com un très joli slip wonderjock orange. Avec ça, même dans le noir, pas moyen de me louper ...

b3af48b78fda103d44413797c3a9a997.jpg

Commentaires

Moi je sens que pas d'avion gniark gniark lol

Écrit par : Kitt67 | 11/02/2008

Les controleurs je les comprend... J'ai aussi songé au milieu médical... Mais le orange là je comprend pas du tout!

Écrit par : Poudre en Guyane avec Sarko au dessus de sa tête qui fait des tours d'hélicos. Là le kéro pas d'économie. | 11/02/2008

C'est marrant... Mais j'ai toujours dit que si je devais me recycler ça serait dans le domaine médical/para médical (à la base je voulais être médecin et aujourd'hui je suis comptable).

Pour la commande AussieBum, ta carte bancaire passe ? Moi j'ai essayé de commander deux fois et à chaque fois j'ai un retour de mail me disant que me carte passe pas.... Du coup, j'ai commandé un boxer chez Adventice (34 Euros au lieu de 17 Euros chez les beaux Australiens) que j'ai reçu samedi !!!! Et il me va à merveille !!

Écrit par : Mouse54 | 11/02/2008

lol +1 pour poudre en Guyane !! :p

Orange orange !

Écrit par : Linkiseb | 12/02/2008

les hôpitaux je n'ai jamais aimé, et je crois que je n'aimerais jamais.

pourtant je sent que cela va m'attendre dans les jours a venir.

et j'ai ce pressentiment d'être a un moment dans le cas de ces deux dames...

parfois il suffit d'être humain, et présent, soutenir les autres ça peut être cela seulement...

bonne chance pour tes vacances...

Écrit par : The 6L20 | 12/02/2008

pour tes vacances ça devrait aller, par contre orange humm tu essaie d'attirer vers toi les jeunes gays du modem, c'est Luc qui va pas être content héhé

Écrit par : soft drink | 12/02/2008

Les commentaires sont fermés.