Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2008

Solidaire en LP

Chers et chères petits vieux et petites vieilles,

Conscient du drame qui vous a touché durant l'été 2003, été particulièrement chaud il est vrai, je tiens à vous témoigner de ma solidarité à votre égard.

Depuis cette année noire, nous, actifs, devons travailler un jour de plus et vous offrir le fruit de notre travail. Ainsi, nous pourrons équiper les maisons de retraite en système de clim et de ventilation au top du top (des maisons de retraite qui me serviront sans doute un jour) Un peu comme la vignette automobile de jadis en quelque sorte. Enfin, jusqu'à ce qu'on se rende compte que les sous sous de la vignette ne vous profitaient pas.

Durant deux ou trois ans, nous vous offrions le lundi de Pentecôte. Mais après quelques cafouillages gouvernementaux, les entreprises et administrations ont le choix de la date et du jour supplémentaire travaillé. Pour beaucoup, c'est un jour de RTT en moins.

Mais moi, je ne suis qu'un privilégié de prof et comme j'ai déjà beaucoup de vacances et que je ne travaille pas beaucoup, j'ai pas de RTT à vous offrir.

Donc aujourd'hui, samedi 29 mars, j'ai été solidaire. Je suis allé travailler ! Bon, c'est vrai qu'en tant que fonctionnaire, je ne vois pas très bien quelle richesse j'ai pu produire aujourd'hui et qui vous sera reversée mais bon...

Je ne vous cache pas que quand mon réveil a sonné ce matin, un samedi matin, j'ai pesté contre cette journée de solidarité et contre le réchauffement climatique.

Donc aujourd'hui, c'était les journées portes-ouvertes du lycée. Pour les journées portes-ouvertes, on ouvre les porte, on met des fleurs partout, on offre le café et les croissants aux visiteurs (les élèves de 3ème intéressés par le lycée), et surtout, on présente les différentes filières... Sourire vissé jusqu'aux oreilles, j'ai fait le VRP du lycée : le BEP sanitaire et social ? Trop bien ! l'internat ? Mieux qu'à la maison ! Le bac pro Micro Info ? Trop in !

Non, sérieusement, j'aime bien ces journées portes ouvertes. C'est l'occasion de valoriser l'enseignement professionnel, de montrer à tous ces jeunes en désamour avec l'école qu'il n'y a pas une voie unique de réussite qui se résumerait à l'enseignement général. C'est l'occasion pour nos élèves présents ce jour là de montrer ce qu'ils savent faire. Voir un jeune en train de conduire un chariot élévateur ou un autre en train de monter un réseau informatique, ça rassure les parents des jeunes qui vont aller en lycée pro. Les voir rentrer dans le lycée avec appréhension, puis les voir repartir le sourire aux lèvres, c'est vraiment agréable. Et voir nos élèves actuels (volontaires pour cette journée de solidarité) pleins de fierté parce qu'ils montrent aux autres ce qu'ils savent faire, ça, ça fait oublier tous les réveils difficiles du monde !

Commentaires

Maintenant qu'il es redevenu férié le lundi de pentecôte, comment ca va être pour toi?
Tu vas quand même devoir venir bosser un jour de plus?

Écrit par : Kitt67 | 29/03/2008

La réflexion de Kitt montre bien l'impression générale que tout ça a laissé dans les esprits : une merde inommable à laquelle plus personne ne comprend plus rien de rien.

La première année, ils ont forcé les personnels de l'EN à venir le lundi de Pentecôte. Résultat : les profs ont fait cours devant des salles vides (ou presque) parce que certains parents ayant eu, eux, leur lundi, ils emmenaient tout de même leurs enfants en week-end de trois jours, et, pour les parents, c'est FUCK les décisions gouvernementales.

La deuxième et la troisème année, pour éviter ce ratage, ils ont laissé le lundi férié dans l'EN mais tout en imposant un 'rattrapage' d'une journée aux chefs d'établissement, à eux de décider quand ça se ferait.

La fameuse 'décision' qui a été prise il y a quelques semaines ne fait qu'entériner cet état de choses officiellement, voilà tout. En gros, ils claironnent que le lundi de Pentecôte 'redevient férié' pour faire joliment populiste et démago, mais la journée, on la doit toujours.

Et, comme le fait remarquer Any, c'est pas parce que les CPE et les profs viennent faire les guignols deux demi-journées supplémentaires que les petits vieux pourront se payer de nouveaux climatiseurs... l'équation demeure très obscure... Mais bon. Ces connards de l'EN auront un jour de branle en moins, et pour le gouvernement, c'est toujours une satisfaction morale en plus...

Écrit par : lancelot | 30/03/2008

Je n'ai jamais rien vraiment compris à cette daube gouvernementale !!!

Écrit par : Mouse54 | 31/03/2008

Les commentaires sont fermés.