Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2008

Un mariage et une culotte

Je suis là, j'arrive, j'arrive... Ce n'est pas que je veux laisser ce blog en jachère, loin de là... Mais deux amis ont eu la merveilleuse idée de vouloir s'unir devant Dieu et devant les impôts, à l'autre bout de la France, en plein week-end prolongé. Oui, je sais, la vie est dure des fois. Partir quatre jours en Provence, faire la fête, retrouver des amis, bien manger et bien boire, loger en maison d'hôte, au bord de la piscine, je ne le souhaite en personne. Vraiment. La vie est dure.

Samedi dernier donc, nous avons pris un gros zavion direction Marseille. Tout le trajet s'est bien passé, sauf les 11 minutes de transilien qui nous conduisent à gare du Nord, qui se sont transformées en 40 minutes. Le conducteur nous a expliqué que des djeuns s'amusaient bien dans la gare, ils faisaient une petite fête entre eux, tranquille tu vois. Mais leur fête a été interrompue par des policiers qui les ont embarqués. Donc nous avons dû attendre que l'embarquement soit terminé pour arriver à notre tour gare du nord. Franchement, quoi de plus normal que de faire une bamboula Gare du Nord un samedi à 6 heures du mat'.

A notre arrivée, nous avons pris notre voiture de location. Et Ô, surprise, notre C3  réservée s'est transformée en C8 break. Un veau à conduire, super chiant pour les créneaux, moi qui suis habitué à ma fidèle clito.

Le mariage s'est super bien passé. Bien sûr, nous étions déguisés en pingouin, normal quoi.

Le curé nous a expliqué ce que c'était que l'amour. Heureusement qu'il était là d'ailleurs, parce que moi j'étais paumé jusque là. Déjà je suis dans le faux depuis le début. Il nous l'a bien dit : l'amour, c'est entre un homme et une femme. Comme ça, c'est dit. Puis il nous a expliqué, lui qui s'y connaît si bien en amour, que l'amour, c'est une corde. Quand l'un blesse l'autre, la corde rompt. Puis vient le pardon, et la corde est réparée. Et quand la corde est toute pleine de noeuds partout, c'est que l'amour est plus fort que tout. Oui monsieur, oui madame, c'est le curé qui l'a dit. Merci qui ?

Puis après, il y'a eu la bamboula. Les mariés avaient réservé une sublime maison d'hôte à Bormes les Mimosas, dans l'arrière pays varois. Une jolie maison dans les collines, avec une piscine qui surplombe la vallée... Vraiment chiant quoi :

432987761.JPG

 

Et suprême joie, il y'avait des huitres en apéro. Huitres et Ricard, j'étais au paradis.

Les mariés ont vécu en Irlande, il y'avait donc des Irlandais à la fête. Une convive tentait vainement d'expliquer à un irlandais qu'elle s'était foulée la cheville. Mais pas moyen de trouver le mot "cheville" en anglais. Pas de problème, super Anydris est arrivé pour lui porter secours. Totalement bilingue et sûr de moi, je balance à l'Irish : "She is hurt at her knickers !" L'Irlandais m'a regardé avec des yeux tout rond, avant d'éclater de rire. Moi je me disais en mon fort intérieur que c'était pas très gentil de sa part de se moquer d'une femme blessée, qu'il rirait moins si c'était lui qui avait la cheville en vrac, non mais c'est vrai quoi. L'Irlandais est parti chercher sa compagne, qui est française. Il lui a expliqué ce que je venais de lui dire et à son tour sa compagne éclate de rire. Qu'ils sont mal élevés ces Irlandais ! Puis l'Irlandaise m'explique que knickers, ça voulait dire "culotte", et que je venais de dire que la femme avait mal à sa culotte... La honte. La grosse honte.

Entre deux Ricards et Get 27, la soirée s'est prolongée, au bord de la piscine... Nous avons rejoint notre chambre "lavande" (qui comme son nom l'indique, est parfumée à la lavande... Il y'a aussi la chambre oranger, la chambre anis... Humm, une chambre qui sent le Ricard !

Et le lendemain, c'était le baptême de leurs deux garçons. Et oui, ces sagouins avaient pêché avant le mariage. Ma pov' dame, quand on pense que la mariée était en blanc !

Et mon zom, il était parrain. Manque de pot pour lui, il n'est pas baptisé mon zom. Le curé, il n'a pas voulu qu'il aille avec les baptisés auprès de l'autel, qu'il signe sur les registres, et qu'il appose sa main sur le front du nouvel enfant de Dieu. Donc officiellement, le boud'chou, ben il n'a qu'une marraine. En plus d'être né dans le péché, il n'est pas gâté hein ! Heureusement, le curé, il est allé voir zom à la fin pour lui proposer de se faire baptiser l'après-midi même, car il faisait un baptême d'adultes. Poliment, mais fermement, mon zom a refusé. Il m'a avoué qu'il n'était pas prêt à renoncer à son péché de chair. Tant mieux.

Puis le week-end s'est prolongé... dans la douce torpeur que provoquent ces week-ends qui ressemblent aux vacances mais qui n'en sont pas. D'ailleurs, la reprise a été dure, violente même. Mais ça, ça sera pour une autre note.

Et pour illustrer mes propos, une tite photo :

762180140.JPG
 Tiens, mon zom vient de m'en apprendre une bonne : saviez vous que la distance entre les deux tétons d'un homme est toujours de 21 cms, quelle que soit sa taille ? Comme il vient juste de me dire avec finesse, même si la bite fait 10 cm de moins, les tétons resteront éloignés de 21 cm. On a mesuré, pour nous, c'est vrai. Pour les tétons hein.

Commentaires

lol 21 cm ... une taille rêvée ... pas pour les têtons hein ^^

Écrit par : Linkiseb | 16/05/2008

bon j'ai pas de défaut de fabrication c'est bien 21 cm sauf que du coup le mec qui est super baraqué et celui qui est tout frêle tu as l'impression soit que les téton pointe a l'extérieur et le rendre encore plus gringalet, soit semble bien centré voir vers l'intérieur et donc font boduibuldé baraqué.

pour le curé qui voulait baptisé ton zhom dans l'aprem il ne pouvait pas normalement!
le baptême d'adulte est une démarche beaucoup plus longue et réfléchit que pour les enfants.
et nécessite une "formation" de plusieurs heures...

Écrit par : The 6L20 | 16/05/2008

Mmm, une corde pleine de nœuds, ça sent le péché homosexuel chez ce curé ! Sinon, si vous avez besoin de conseils dans votre démarche pour vous faire débaptiser, l'ange noir que je suis sait le faire.
P.S : je croyais que "culotte" se disait "pants" ou "panties" en anglais. Tu m'as appris un mot... mais au fait, as-tu appris à dire "cheville" en anglais ?

Écrit par : Dark Angel | 16/05/2008

je cite : " super chiant pour les créneaux, moi qui suis habitué à ma fidèle clito. " clito ???? mais, mais, anydris ?? qu'est ce qui t'arrive ?

Écrit par : canicule | 16/05/2008

La cheville, c'est "ankle", petit ignare... Ah, si j'avais été là... j'aurais pu avoir la chambre "chèvrefeuille"...? Dis donc ils sont friqués tes copains, ouhahou... Combien ils en ont logé, de personnes, comme ça...?

Et le curé qui après avoir refusé de faire monter ton mari à l'autel a le culot de lui proposer un baptême de masse l'après-midi... Pas culotté l'autre... Au fait je pense à un truc ! Et si on ment ? Si on dit qu'on est baptisé ? Ils te demandent une pièce justificative ? Ou bien la coutume veut que ça "ne se fait pas", tout simplement, de mentir devant Dieu...? Moi je trouve qu'il n'est plus à ça près, mais bon....

Bisous, content de te voir revenu parmi nous (oui, toi sûrement moins, j'imagine...)

Écrit par : Lancelot | 16/05/2008

Pour embêter juste le curé (surtout ne pas mettre dans l'embarras tes amis) j'aurais menti à la place de ton zom. NanMèHo! Oui c'est du bouffe curé primaire, j'assume!

Écrit par : MarcelD | 16/05/2008

@ linkiseb : ben c'est pas 21 cm chez toi ???
@ the 6L20 : oui je crois que le curé jouait la provoc un peu...
@ Darkangel : tu es débaptisé ? Des fois j'y pense, mais je me demande ce que ça m'apporterait de plus ou de moins... Ben inckles ça existe aussi apparemment... Moi je m'en moque, je n'en porte pas. Ou alors, des Aussiebum.
@ Canicule : ne t'inquiète pas, je vais très bien ! ma clito, c'est ma clio mobile ! C'est affectif quoi !! Mais merci pour ta sollicitude ! ;-)
@ Lancelot : Oh comme j'ai pensé à toi sur ce coup là ! Tu m'aurais bien aidé ! Mes potes, ils ne sont pas plus friqués que ça, les convives ont payé leur chambre... mais eux tout le reste... Et pour le parrain, ils demandent un certificat de baptème que tu dois demander à la paroisse où tu as été baptisé. Sinon, ben t'es pas parrain. Moi je suis parrain de mon cousin germain que j'ai vu 3 fois dans ma vie. Y parait que je suis censé l'accompagner dans sa foi. Vivement sa majorité que je l'accompagne dans sa crise de foie en trinquant. ça, je sais faire.

Écrit par : anydris | 16/05/2008

Bah moi c'est dix neuf centimètres... (je parle des tétons... Ma bite n'est pas aussi ridicule!)

Écrit par : Ditom | 16/05/2008

Je viens de mesurer (les tétons hein !). J'ai un vice de fabrication... Il n'y a que 20.5 cm entre les deux....

Les curés plus rien ne m'étonne. Le nombre de conneries qu'ils peuvent débiter à la minute, c'est IN-CRO-YA-BLE !!! Je me souviens d'un mariage auquel j'étais allé avec une très bonne amie quand nous étions encore au collège... On s'était bidonné tout le long de la messe. Et pour les enterrements, maintenant j'hésite à y aller avec une corde car à les écouter Dieu à besoin de nous là haut !

Écrit par : Mouse54 | 17/05/2008

Quant tu dis "tétons" tu parles de la distance séparant les deux bouts ou bien l'extrémité des deux petits ronds?
Ahhhh décidement tout (ou presque) n'est qu'une histoire de centrimètre...

Écrit par : Petit Beur | 18/05/2008

@ditom :appelle le guiness !
@ mouse54 : moi, le problème, c'est que ça ne me fait plus rire !
@ petit beur : enltre les deux petits ronds je crois ! pourquoi ? tu as mesuré ? ça dépend des fois, mais un ou deux centimetres peuvent faire la différence !

Écrit par : anydris | 18/05/2008

Les commentaires sont fermés.