Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2008

Langue de Pute

Un de mes blogueurs chouchou me l'a dit (va-t-il se reconnaître ?) : je suis très langue de pute...

C'est pas ma faute, je suis très potin, commérage, ragots... Mais attention, jamais dans le sens négatif du terme hein... je ne dis pas de mal des gens. Maintenant, quand j'ai un truc à dire, je me force à le dire. Avant, j'étais de ceux qui se taisaient, qui ravalaient leur rancoeur, en se disant que le temps allait faire son effet... Maintenant, je dis. Même que jeudi dernier, en pleine réunion avec le Proviseur et plein de collègues, je lui ai fait remarquer ses incohérences, et j'ai publiquement dit mon agacement. Même que j'ai un peu levé le ton, un peu beaucoup même. Même que le Proviseur, il m'a fait comprendre que je le levais un peu trop. On en a reparlé après. Il m'a avoué que s'il s'était emporté face à mon emportement, il avait tout de même apprécié que je me révolte, que je dise ce que j'avais à dire.

Pour revenir à ma languedeputification, j'ai commencé à languedeputifier à l'époque où j'étais pion. Un de mes collègues (une copine soit dit en passant), aimait à débarquer à la vie sco en criant "RLP RLP !!" (Radio Langue de Pute). Et nous arrivions tous pour connaître le dernier potin : quel élève sort avec quel autre, quel élève a rompu avec quel autre...

Mais j'ai trouvé plus fort que moi en languedeputification. Ma concierge. La gardienne de mon immeuble est très doué pour ça. S'il y'avait des JO de languedepute, elle serait la grande gagnante, la prêtresse incontestée. Par contre, pas très douée pour ce qui est du coup de balai ou du travail. Jamais, je dis bien jamais je ne l'ai vu bosser. A chaque fois elle discute avec les locataires, appuyée à son balai, la clope au bec qui pendouille pendant qu'elle languedeputifie. On lui dit bonjour, elle nous dit le reste. Je lui demande si je peux avoir les nouvelles clefs du local à vélo, elle me répond que non, pas encore, les ouvriers n'ont pas encore changé la serrure, "ces espèces de branleurs, qui font rien que picoler... Tiens, l'autre jour, je les ai vus hein, déchaussés dans leur camionnettes, la bière à la main... vous croyez vraiment que c'est comme ça que le travail avance ?". Et des fois, quand elle a vraiment envie de languedeputifier, elle chope le premier venu pour balancer ses méchancetés. "M. X ! Je voulais vous demander, est-ce que vous êtes incommodés vous aussi par les odeurs de nourriture qui sortent de l'appart' du rez-de-chaussée ? Parce que des fois, vraiment, ça pue hein... Moi, je n'en peux plus, l'odeur de la cuisine antillaise, vraiment, c'est insupportable ! Et je ne sais pas combien ils sont là dedans, mais j'ose à peine imaginer la saleté..."

Et moi j'ose à peine imaginer ce que je dois prendre sur moi et mon zom... Quelque chose du genre "Rôôôô, les pédés du troisième..."

Sans déconner, cette vipère, au lieu d'entretenir son cancer du poumon, elle ferait mieux de bosser. Voilà trois semaines qu'une ampoule est morte sur le palier du premier étage. Pratique de descendre les escaliers dans le noir. Moi j'adore, surtout quand je suis chargé. J'aime me prendre les pieds dans une marche et me vautrer de tout mon long. Alors à la concierge, je lui ai dit que l'ampoule était HS. Mais la pauvre, c'est pas de sa faute, c'est l'office qui ne lui donne pas le matériel... Ben voyons.

M'enfin... pour continuer sur ma lancée, même si 'est pas de la dance, ça me rappelle l'époque où j'avais de l'acné :


podcastBabylone Zoo, Spacemen

Commentaires

C'est beau une langue, c'est beau une pute... Alors une langue de pute!!! ;-)

Écrit par : Ditom | 20/05/2008

Ben la commère portugaise, tu l'emmerdes ! Parce que moi je dis que "les pédés du 3ème", ce sont mes meilleurs blogueurs et qu'on n'y touche pas !

Écrit par : Dark Angel | 20/05/2008

Au taf on a une petite portugaise. On l'appelle radio moquette :o)

Écrit par : Marcel | 21/05/2008

Humm... Tu sais bien ce qu'on dit "si ça n'est pas vrai aujourd'hui, ça le sera demain !"

C'était d'ailleurs la devise du journal que nous avions lancé quand j'étais en Khâgne et qui s'appelait "J'ai entendu pour vous".

Écrit par : panama | 21/05/2008

Au fait, mais tu as quel âge ? Cette chanson je l'écoutais mes 30 ans passés, moi ! Je suis déjà si vieux que ça et personne ne me l'a dit ???

Écrit par : panama | 21/05/2008

@ Ditom : mouais... une pute, ça dépend quand même !
@Dark Angel : merki !!!
@ Marcel : La moquette, c'est à cause de sa pilosité ou de son taf ?
@ panama : ben j'ai 27 ans... je l'écoutais quand j'avais 16 ans. Mais non t'es pas vieux ! bises !

Écrit par : anydris | 22/05/2008

"On lui dit bonjour, elle nous dit le reste"

Bien sentie la phrase, ça c'est de la languedepute ! :D

Écrit par : ouam-chochotte | 23/05/2008

Les commentaires sont fermés.