Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2008

Café, Biactol... brêves de rentrée

Le souci, quand on travaille dans l'Education Nationale, c'est pas toujours d'avoir à gérer les élèves... parfois, c'est de devoir supporter les collègues et composer avec eux.

Aujourd'hui, j'ai retrouvé les profs. Au menu, grande messe avec le Proviseur qui nous fixe nos objectifs, racontage de vacances, buvage de café soluble par hectolitres (pour cause de machine à café pas branchée), grignotage de tonnes de petits fours, exaspération collective au regard de la liste des classes et à la remémoration de certains zouaves qui peuplent nos classes et hantent nos couloirs.

Puis viennent les râleries des collègues. "Pourquoi je ne suis pas PP moi ? " (PP = Prof Principal), "Pourquoi je mange à 11h30 le mardi ? " "Pas moyen de m'enlever cette heure du matin, parce que non, vraiment, commencer à 8h30, c'est dur..." "ÔÔÔÔ mon Dieuuuuuuu ! Mais pourquoi vous avez repris cet élève ? Je croyais qu'on l'avait viré ? Nooooooooooon ! "...

Puis est venue l'heure de la photo de l'équipe, avec une nouveauté, c'est que cette année, je serai en photo sur le site internet du bahut, avec mes collègues de la vie scolaire. Trop la classe.

Et ce soir, nous avons installé nos élèves à l'internat. Les petits nouveaux ont l'air de gentils piou piou, tout frais sortis du collège. Je pense, à la vue des garçons, que le soir, ce sera Biactol pour tout le monde...

Mais c'est vraiment dur de me remettre dans le bain. Le matin, le réveil, je n'ai qu'une envie, c'est le fracasser contre le mur. Trop les boules.

Me dire qu'il s'agit sans doute (et avec un peu de chance) de ma dernière année dans ce lycée. Oui, il faut que ce soit ma dernière année. Pas moyen autrement.

Et demain, le spectacle commence, les élèves débarquent. Je stresse.

Commentaires

Bon courage, pour mon fils c'est seulement mercredi la sienne.

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | 01/09/2008

On veut le lien du site de ton école.... :)

Écrit par : cereal_killer | 02/09/2008

Bon courage alors...
Comme je plains les enseignants coincés entre une hiérarchie parfois lâche, une réglementation souvent délirante, des missions qui ne devraient pas être les vôtres, des parents qui ont parfois l'impression que vous êtes là pour garder les mômes, des mômes qui, en plus d'être adolescents (ce qui n'est drôle pour personne, surtout pas pour eux), font l'objet d'enjeux terribles et un peu contradictoires... Bref, je ne suis pas enseignant, je n'ai pas de gamin, mais il est évident que vous ne volez pas vos vacances

Écrit par : christophe | 02/09/2008

Courage bonhomme... on est de tout coeur avec toi pour cette DERNIERE année en banlieue parisienne.
Oh la la comme ça doit être chiant ces longues et plaintives minutes ou les profs parlent et se plaignent... je crois savoir ce que ça fait!!! lol ! !

à bientôt.

Écrit par : Mikey | 03/09/2008

Je vais prévenir la SPR (Société Protectrice des Réveils) car le pauvre réveil il en peut rien ^^

Écrit par : Kitt67 | 03/09/2008

Allez courage! h ces profs....t devrais faire une compil de leurs plaintes....Dis leur qu'un instit marocain touche 530 euros par mois...Tu veux pas leur proposer d'organiser une collecte de cahiers et de stylos pour les écoliers marocains?!!

Écrit par : lolotte | 03/09/2008

Anydris, t'es vraiment méchant de conseiller le Biactol à tes élèves d'internat ! ça me rappelle mes années collège & lycée où j'avais des spots plein la figure...
Enfin, il est révolu ce temps-là : déjà 11 ans que j'ai passé mon bachot et je ne voudrais revenir en arrière pour rien au monde.

Écrit par : Dark Angel | 05/09/2008

Putain ! une semaine de silence... Tu t'es pas fait fracasser le crâne par un de tes élèves, déjà, j'espère. Faut vite donner des news, là...

Écrit par : olivier | 07/09/2008

Les commentaires sont fermés.